Les médicaments pour animaux en pharmacie

La prise en charge des pathologies chez les animaux est aussi évoluée que chez les humains. Les médicaments pour animaux en pharmacie ou simplement médicaments vétérinaires, quelle que soit leur catégorie, sont disponibles. Toutefois, l’administration de ces composés est soumise à des règlements stricts connus de tous les acteurs du système sanitaire animal. Vous souhaitez en savoir davantage sur ce sujet ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur les différents types de médicaments vétérinaires, leurs caractéristiques, les lois encadrant leur utilisation.

Les médicaments pour animaux à recommandation vétérinaire

Globalement, il existe deux grandes catégories de médicaments pour animaux en pharmacie. Il s’agit des traitements soumis à prescription vétérinaire et des produits vétérinaires libres d’usage et donc ne nécessitant pas la recommandation d’un expert.

Pour la première catégorie, ce sont des médicaments dont l’usage, quelle qu’en soit la forme, doit être précédé d’une approbation de la part d’un vétérinaire. En clair, l’obtention même de ces composés se fait sur présentation d’une ordonnance médicale pour animaux, sinon c’est le vétérinaire lui-même qui les fournit aux propriétaires d’animaux lors de la consultation. Dans cette catégorie, sont également inscrites les pilules non classifiées par un organisme de contrôle de la santé animale. Il existe une liste non exhaustive des traitements vétérinaires strictement liés à une prescription. Elle est composée des :

  • médicaments à composés vénéneux (ce sont des médicaments contenant des matières inorganiques de synthèse)
  • remèdes contenant une substance ou un principe actif soumis à une limite maximale de résidus LMR (ceux-ci sont listés dans le règlement européen des LMR au premier tableau en annexe)
  • vaccins, sérums et autres médicaments du renforcement du système immunitaire (remède immunologique)
  • médicaments contenant un principe actif à effet anabolisant, bêta agoniste ou anti-catabolisant
  • nouveaux médicaments contenant une substance autorisée en usage pharmaceutique depuis moins de 5 ans
  • remèdes pour animaux de rente, pouvant laisser de traces lors de contrôles sanitaires sur les produits dérivés ou pouvant être soumis à une contravention aux règlements relatifs à la fraude.

Dans la règle générale, tous les médicaments pour animaux soumis à prescription vétérinaire devront porter les mentions « à ne délivrer que sur ordonnance » et « usage vétérinaire ».

Médicament chien pharmacie

Les médicaments vétérinaires d’officine ou préparations vétérinaires

Selon la disponibilité d’un remède en pharmacie, le vétérinaire peut décider de réaliser soit son équivalent, soit le composé d’origine pour soigner le plus rapidement possible l’animal malade. Dans ce cas, lui seul est responsable de sa préparation et seul détenteur du droit de prescription.

Toutefois, avant la mise au point de la substance, le vétérinaire doit obéir à des règles indiscutables. D’une part, le médicament doit être préparé à partir d’une prescription exclusivement destinée à un type précis d’animal ou dans un cas plus général, à des animaux d’un même groupe/ferme. D’autre part, lesdites préparations doivent correspondre aux normes établies par le système responsable de la santé animale et du contrôle vétérinaire.

En France, toutes les précisions, sont indiquées dans l’article R 5143-1 du code de la santé publique (CSP). Parallèlement, l’emballage et l’étiquetage des médicaments d’officine sont encadrés par la loi. L’ordre à suivre pour inscrire les informations notamment celles en rapport avec l’origine de la préparation (identifiants et adresse du vétérinaire, son numéro professionnel d’enregistrement, la posologie…) est clairement notifié dans le CSP (article R 5132-18). Les couleurs (blanc, noir ou rouge) à adopter pour l’impression des étiquettes varient selon le mode d’administration des remèdes.

Les antibiotiques pour animaux

Concernant l’usage vétérinaire des antibiotiques, l’encadrement des pratiques à adopter est tout autre. Dans les cas particuliers des AIC (antibiotiques d’importance critique), la prescription est depuis avril 2016 soumise à un contrôle rigoureux. Les règles dans le domaine stipulent que :

  • la prescription à titre préventif des AIC est formellement interdite
  • la prescription des antibiotiques humains (certains d’entre ceux-ci) est également interdite
  • la délivrance de traitements curatifs est soumise à des phases préalables d’analyses biomédicales.

Aussi, faut-il souligner que même les traitements connaissent des restrictions en termes de durée. En effet, les prescriptions médicales ne doivent pas excéder une validité d’un mois. De même, le renouvellement de l’ordonnance n’est pas autorisé. En un mot, l’emploi des antibiotiques pour soigner les animaux demande une application rigoureuse de la loi. Pour obtenir des informations supplémentaires, n’hésitez à consulter l’arrêté classifiant les antibiotiques de première nécessité, du 18 mars 2016.

Les médicaments vétérinaires libres d’usage

Comme mentionné précédemment, les médicaments pour animaux libres d’usage sont ceux qui ne nécessitent pas une prescription vétérinaire avant emploi. Toutefois, les règles basiques doivent être respectées pendant leur utilisation. Pour cette catégorie de remèdes vétérinaires, les animaux de compagnie et les animaux de ferme sont les plus concernés.

Médicaments vétérinaires pour animaux domestiques

Les sujets domestiques et plus précisément les animaux de compagnie ont une valeur prioritairement sentimentale. Leur état de santé a une influence sur l’humeur du propriétaire, et plus loin sur ses rendements en termes de productivité personnelle. Il s’agit donc d’une chaîne dont la base est strictement sanitaire. Dès lors, la santé de ces bêtes fait l’office d’un suivi légal. Plusieurs substances médicamenteuses sont autorisées dans leur prise en charge, sans forcément faire l’objet d’une prescription. Parmi elles, on retrouve généralement :

  • la butopiprine
  • l’érésine
  • quelques substances antiparasitaires

On compte aussi parmi eux les remèdes pour NAC (nouveaux animaux de compagnie), notamment les poissons d’aquarium.

Médicaments vétérinaires pour animaux de ferme

Les produits de ferme étant destinés à la consommation, le contrôle de la qualité de ceux-ci est primordial. En effet, c’est la santé du consommateur qui est ici au centre des règles. Si les animaux de rente sont « mal soignés », la conséquence directe va s’observer sur les personnes habituées à consommer ces produits. Les prescriptions légales et les contrôles touchent pour cela les pratiques sanitaires fondamentales. Cela se fait principalement sur les médicaments administrés à ces animaux. Les substances autorisées sont entre autres l’amitraze, l’iode métalloïde et l’acide oxalique.

En résumé, l’univers des médicaments vétérinaires est assez vaste et complexe. Pour comprendre toutes les composantes de ce domaine, il faudra une étude approfondie des textes de loi en vigueur et une analyse minutieuse des recommandations basiques. Dans tous les cas, il faut retenir que la santé animale est aussi bien encadrée que celle des humains et dès lors, il est préjudiciable d’en faire objet de négligence.