Menu Fermer
NAC nouveaux animaux de compagnie

Les NAC : Nouveaux Animaux de Compagnie.

Le monde vétérinaire a beaucoup changé depuis 1762, et la création de la toute première école vétérinaire à Lyon. Deux cent cinquante ans après, le vétérinaire n’est plus uniquement le médecin des bêtes de somme exerçant principalement en milieu rural.

Un des nouveaux enjeux contemporains dans le milieu s’est opéré lors de la création de la catégorie des « NAC » : les Nouveaux Animaux de Compagnie.

Ces dernières décennies, les vétérinaires voient le nombre de ces animaux constamment augmenter dans leur cabinet. Qu’englobe cet acronyme exactement ? Quels sont les vétérinaires qui peuvent se prévaloir des soins de ces animaux spécifiquement, et quels sont les enjeux auxquels ils sont confrontés ?

Les Nouveaux animaux de compagnie : Qui sont-ils? Quels enjeux ?

Les Nouveaux animaux de compagnie englobent la catégorie des rongeurs, celle des lagomorphes, des carnivores, des oiseaux, des reptiles, ou encore des amphibiens.

 

  • Une réglementation particulière à respecter

 

Pour des raisons de sécurité, des questions sanitaires ou encore de protection des espèces, il existe une législation stricte encadrant l’adoption et la possession de certains animaux de compagnie.

Chez les NAC on trouve deux catégories : celle des animaux domestiques et celle des animaux non domestiques.

 

Parmi les NAC non domestiques, on peut citer l’octodon, le chien de prairie, l’écureuil de Corée…etc. En France, la personne souhaitant posséder un des NAC non domestiques devra dans un premier temps obtenir un certificat de capacité pour l’entretien d’animaux d’espèces non domestiques, ainsi qu’une autorisation pour leur détention et élevage, délivrée par le préfet. La demande devra être faite par lettre recommandée avec avis de réception, elle est considérée comme accordée si aucun refus n’est notifié dans les 2 mois. Sans autorisation, le détenteur d’un de ces animaux risque 15 000€ d’amende et un an de prison.

 

  • Une multitude d’animaux à découvrir

 

Quant à la possession des Nouveaux animaux de compagnie domestiques, elle ne nécessite aucune autorisation préalable. Ces animaux sont disponibles à l’achat dans les animaleries ou dans des petits élevages comme les rateries pour les rats par exemple.

 

Chez les NAC carnivores, on trouve le furet ou encore le putois. Dans la catégorie des rongeurs, il existe six espèces domestiques :

  • Le cochon d’Inde
  • Certaines races de chinchilla
  • Le hamster
  • La gerbille de Mongolie
  • La souris
  • Le rat
  • Toutes les races de lapins

Il existe aussi plusieurs reptiles :

  • les lézards comme les iguanes, les geckos, les caméléons
  • les tortues, si elles ne sont pas d’une espèce protégée

Les arthropodes font également partie des NAC : ce sont les scorpions, les araignées, les myriapodes. Ainsi que certains insectes comme les phasmes.

Les oiseaux sont aussi considérés comme des Nouveaux animaux de compagnie :

  • La perruche
  • Le perroquet
  • Le canari
  • Le toucan

On trouve en plus, la catégorie des gallinacées avec les poules, les canards, les paons… etc.

Toutes sortes de poissons sont également autorisés (poisson rouge, poisson exotique…), et même des mollusques.

  • Une installation et des conditions de vie adaptées

Même si la possession de ces animaux est sans autorisation, il faut néanmoins prendre en compte leur caractère spécial. En effet, la loi sur l’environnement et la protection animale de 1976, prévoit que « Tout animal étant un être sensible, doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ».

Les conditions de vie doivent donc être adaptées en fonction de l’espèce animale. Par exemple, le furet et le rat doivent être mis dans de très grandes cages afin de pouvoir se mouvoir, car ce sont des animaux qui ont besoin de beaucoup d’exercice et d’espace, contrairement au hamster ou à la souris, qui pourront habiter des surfaces plus petites.

Concernant les reptiles, il faut savoir que ce sont des animaux qui ne s’apprivoisent pas. Leur caractère particulier entraine donc des soins et une installation faits en conséquence. Par exemple, les reptiles doivent être nourris avec d’autres êtres vivants comme des rongeurs ou des grillons. Il faudra donc prendre cet aspect alimentaire en compte, notamment au niveau budget. Les reptiles domestiques ont aussi besoin d’une installation toute particulière c’est-à-dire : d’un vivarium. Pour posséder un reptile dans de bonnes conditions, le vivarium doit être agrémenté par un équipement complet, dont une lampe chauffante, des accessoires reproduisant le milieu naturel, et des contenants pour la nourriture et l’eau entre autres.

Pour les poissons, il faudra un aquarium adapté en fonction du type de l’animal. Il existe par exemple des poissons d’eau douce et des poissons d’eau de mer pour lesquels les équipements seront différents. Le matériel d’aquariophilie doit être choisi en fonction des espèces de poissons, il comprend l’aquarium, le filtre, le chauffage, mais aussi le décor.

Profession vétérinaire pour Nouveaux animaux de compagnie (NAC)

Le Vétérinaire NAC est un vétérinaire ayant suivi la formation généraliste des Ecoles Nationales Vétérinaires. Tout vétérinaire peut s’occuper des Nouveaux animaux de compagnie. En effet, il n’existe pas de diplôme de Vétérinaire spécialiste des Nouveaux Animaux de Compagnie délivré par l’Etat, ce sont les formations complémentaires qui permettent l’acquisition de connaissances approfondies pour prendre en charge ces animaux bien particuliers.

L’enjeu pour un vétérinaire NAC c’est d’être à jour sur les techniques de soins vétérinaires qui sont en constante progression, il faut donc s’engager dans des formations continues.

En France aujourd’hui, il existe seulement une quinzaine de vétérinaires qui ont décidé de se consacrer exclusivement aux Nouveaux Animaux de Compagnie. Ils sont considérés comme les experts en la matière, et les vétérinaires généralistes peuvent faire appel à eux pour un deuxième avis ou pour de l’aide dans des cas compliqués qui outrepassent leurs compétences.

Le Vétérinaire NAC est aussi un spécialiste des animaux exotiques de compagnie. L’une comme l’autre de ces catégories requièrent des soins spécifiques, il est donc important dès l’adoption de ces petits animaux hors du commun, de se renseigner sur l’adresse d’un vétérinaire qualifié NAC. Le prix moyen d’une consultation varie entre 25€ et 45€ selon les animaux et les praticiens.