Menu Fermer
Avefjunior Urgence animaux

Quel est le tarif d'une consultation vétérinaire ?

En France, environ un foyer sur deux possède un animal de compagnie. Cela représente presque 63 millions d’animaux domestiques.

Si les poissons constituent la grande part des animaux de compagnies, les chats, les chiens, les oiseaux et autres NAC (Nouveaux Animaux de Compagnies), remplissent nos maisons. Ils coûtent à leur propriétaires environ 800€ par an tout soins confondus, et les dépenses vétérinaires à elles seules ont augmenté de 72% en dix ans.

Et en cas de pépin de santé de nos petites bêtes, il faut souvent passer par la case vétérinaire. Alors quel est le prix d’une consultation ? Les tarifs varient parfois du simple au triple mais pourquoi ? Est-ce que cela dépend du type d’animal, sa maladie, les examens effectués, ou encore de la région dans laquelle on vit ? Plusieurs éléments de réponse :

Les honoraires libres des vétérinaires

Il n’existe pas de sécurité sociale pour les animaux donc pas de grille tarifaire sur laquelle s’aligner pour les vétérinaires. Ces derniers sont totalement libres dans la fixation de leurs honoraires.

  • Une variation des tarifs en fonction des traitements

Il y a néanmoins une constance dans les soins les plus classiques:

  • Une consultation basique, c’est-à-dire la visite seule, coûte environ 30€ (celle d’un comportementaliste va jusqu’à 90€)
  • Les vaccinations entre 50€ et 60€
  • Les stérilisations entre 100€ et 200€ selon le sexe
  • La pose d’une puce ou d’un tatouage, 60€
  • Un détartrage à partir de 80€

Les frais de santé sont composés à 75% par des maladies :

  • Le traitement d’une gastro entérite coutera en moyenne 80€
  • Le traitement d’une otite, 90€

Si l’animal a une pathologie grave ou une importante intervention chirurgicale à subir, le vétérinaire devra utiliser des technologies plus avancées que pour une simple consultation. Les tarifs augmentent donc drastiquement :

  • Pour enlever une tumeur, 600€ en moyenne
  • Traiter une allergie, 250€ tous les trois mois
  • Retirer un kyste 200€

Il faut également prendre en compte les frais d’analyses et d’examens. En laboratoire vétérinaire les analyses coûtent entre 50€ et 100€.

  • Analyses de selles
  • Analyses d’urine
  • Les radios coûtent environ 40€ le cliché
  • L’échographie d’une femelle, 60€

L’intervention chirurgicale suite à un accident peut aussi entrainer des frais d’hospitalisation  (de 10€ à 50 € la journée), et dans certains cas des frais de rééducation :

  • Pour des séances de radiothérapie, de 1200€ jusqu’à 1500€
  • Pour opérer un chien des ligaments croisés, 1500€

Lorsque les soins et/ou interventions ont été effectués, le vétérinaire est tenu de fournir une facture détaillée au propriétaire de l’animal.

Des frais annexes élevés

  • Ces frais expliquent en partie le prix élevé payé par le propriétaire de l’animal.

En plus des soins aux animaux, parmi les frais supportés par les vétérinaires, il y a le personnel soignant, le matériel, les stocks, et tout ça sans aucun fond public. Les ressources financières du vétérinaire dépendent donc uniquement des frais payés par les clients. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les vétérinaires font partie des professions les moins bien rémunérées parmi les professions libérales.

  • Les médicaments vétérinaires sont également considérés comme très chers.

Cela s’explique par le fait que la TVA est de 20% sur les médicaments animaux (contre 5,5% sur les médicaments humains). Les contraintes réglementaires pour la production de ces médicaments, et le fait que le marché soit très restreint, entraînent également un coût de production élevé qui se répercute sur le prix d’achat.

D’une manière générale, les soins pour animaux coûtent le même prix chez le vétérinaire, qu’en pharmacie, ou en animalerie. Il est possible de faire des économies en demandant à au vétérinaire une prescription de médicaments génériques.

  • Des tarifs fluctuants selon le lieu d’exercice

Il est vrai que les prix pratiqués en région parisienne sont plus élevés que dans le reste de la France, mais cette différence est proportionnelle au coût de la vie et aux charges qui sont plus élevées à Paris qu’en province.

Les cas spéciaux de fluctuation des tarifs

  • Le cas des vétérinaires de garde

On constate également une hausse des tarifs lorsque les consultations sont faites en urgence, chez les vétérinaires ou en clinique de garde.

L’urgence en journée coûtera en moyenne 77€ la consultation, et jusqu’à 100€ la consultation d’urgence de nuit ou pendant les jours fériés.

Le prix de la consultation dépend donc du jour et de l’heure mais également de la complexité de l’acte. Si celui-ci est vital pour l’animal, il faut opérer immédiatement comme pour une torsion à l’estomac du chien, dont le coût s’élève à plus ou moins 1000€.

Il y a également urgence dans le cas d’accidents ménagés ou encore si l’animal agonise, il faut alors pratiquer l’euthanasie sans délai.

Certains vétérinaires se déplacent au domicile en cas d’urgence, dans la plupart des cas, ces consultations spéciales s’effectuent en clinique vétérinaire.

De plus, il existe aujourd’hui des services sur internet de vétérinaires en ligne si la personne et son animal ne peuvent pas se déplacer. Ce service permet de parler à un vétérinaire et d’obtenir ses conseils quant à l’état de l’animal. La prestation coûte environ 15 € quelque soit le moment (jour, nuit, week-end et jours fériés).  Cela reste un avis qui ne supplante pas une véritable consultation vétérinaire mais permet d’être rassuré sur l’état de santé de son animal et de ne pas tarder à l’emmener aux urgences si nécessaire.

  • Une possible diminution des tarifs : les « assurances animaux »

Le vétérinaire est tenu d’afficher ses prix pour les soins les plus communs. Le client peut aussi demander un devis avant la réalisation de l’acte vétérinaire, et calculer le prix que lui coutera la consultation avec son « assurance animaux ».

En effet au vu des tarifs, le marché des « assurances animaux » s’est développé. Il est donc possible aujourd’hui d’assurer son animal. L’assurance prend en charge les frais de santé et permet de bénéficier d’une « mutuelle santé animaux » qui peut rembourser jusqu’à 100% des dépenses. D’autres encore, proposent des contrats d’assurance avec des soins vétérinaires de prévention. Les prix de ses assurances varient en fonction de certains critères de l’animal, comme sa race, son âge… etc. Ces mutuelles vont d’environ 16€ à 50€ par mois pour les chiens, et de 12€ à 40€ par mois pour les chats.

  • Pour les petits budgets

Il est également possible d’emmener l’animal malade dans l’une des quatre Ecoles Vétérinaires, où des étudiants en fin de formation s’occuperont de lui, tout en étant supervisés par des professeurs vétérinaires qualifiés.

On trouve aussi des dispensaires de la Société Protectrice des Animaux (SPA), une douzaine sur le territoire français. Les prix sont généralement divisés par deux, les tarifs payés par les clients couvrent les frais de fonctionnement de ces dispensaires, les actes médicaux sont eux, gratuits.