Quels sont les chiens de catégorie 1 et 2 ?

Les chiens sont des animaux de compagnie très appréciés par beaucoup de personnes. Leur fidélité et leur loyauté font d’eux nos compagnons pour la vie. Avoir un chien permet de bénéficier de nombreux avantages. Cela a un impact positif sur la santé mentale et physique. Cet animal de compagnie aide aussi à se développer sur le plan intellectuel et social. Cependant, il y a certaines races de chien qu’il n’est pas conseillé de détenir chez soi. Il s’agit de celles dites « dangereuses » en raison de leurs caractéristiques morphologiques. Ces chiens sont classés dans les catégories 1 et 2 que nous vous proposons de découvrir ici.

Les races de chiens catégorisées ou dites dangereuses

Si la plupart des chiens peuvent être accueillis sans problème chez soi, il existe certaines races que les particuliers n’ont pas le droit de détenir dans leurs maisons. On parle des chiens de catégorie 1 et 2. Ces catégories ont été créées en 1999 à la suite d’un ensemble de lois et de décrets qui ont été promulgués dans le but de protéger les personnes et les animaux, mais aussi de lutter contre la délinquance. Elles permettent ainsi d’identifier les chiens qui peuvent représenter un danger pour le maître, les membres de la famille, les autres animaux domestiques de la maison et pour la population. Ces deux catégories de chiens regroupent des races différentes et assujettissent leurs maîtres à des obligations bien distinctes. Le port de la muselière est l’une des plus importantes.

Vous avez l’obligation de museler votre chien et de le tenir en laisse quand vous vous promenez sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles collectifs. Cela vous permet d’éviter tout risque de morsure. Il est donc primordial d’acheter une muselière suffisamment résistante qui peut garantir votre sécurité et celle de toutes les personnes qui s’approchent du chien. Vous pouvez par exemple aller sur Polytrans, un site spécialisé dans la vente de muselières pour toutes races de chiens. Vous pourrez faire votre choix entre plusieurs gammes de muselières d’éducation. Elles sont conçues avec différentes matières. Il y a entre autres les muselières en nylon, en acier grillagé ou en plastique.

Elles possèdent chacune des spécificités qui font qu’elles s’adaptent à toutes les circonstances. Les muselières en nylon peuvent par exemple être réglées afin de convenir à la taille du museau du chien, et ceci, quel que soit son groupe ou sa catégorie.

Chien muselé

Les chiens de la catégorie 1

La catégorie 1 est celle des chiens d’attaque. Elle regroupe trois différents types de chiens que l’on assimile à une race grâce à leurs caractéristiques morphologiques. Ils ne sont pas inscrits dans un livre des origines françaises (LOF) reconnu par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Il s’agit des chiens de type American Staffordshire Terrier, autrefois Staffordshire Terrier. Ils sont communément appelés « pit-bulls ». Les chiens de type Mastiff, qu’on appelle également « boerbulls » et ceux de type Tosa (Tosa Inu) font aussi partie de la catégorie 1.

En raison de la dangerosité des chiens de la catégorie 1, la loi tient à limiter leur nombre en France. Leur acquisition, cession à titre gratuit ou onéreux, importation ou introduction sur le territoire national est strictement interdite. Toute personne qui enfreint cette loi risque une condamnation à 6 mois d’emprisonnement et une amende de 15 000 euros (article L215-2 du Code rural et de la pêche maritime).

Les chiens de la catégorie 2

La catégorie 2 est celle des chiens de garde et de défense. Contrairement aux chiens de la catégorie 1, ceux-ci sont reconnus par le LOF. Il y a notamment :

  • les chiens de race American Staffordshire terrier,
  • les chiens de race Tosa,
  • les chiens de race Rottweiler,
  • les chiens de type Rottweiler.

La catégorie 2 est donc composée de trois races et un type. Pour qu’un chien soit catégorisé comme animal de race, il doit non seulement être inscrit à un livre généalogique reconnu par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, mais aussi avoir un pedigree. Seuls les chiens qui remplissent ces conditions peuvent être classés dans la catégorie 2. Les races Tosa et American Staffordshire Terrier qui n’ont pas de pedigree sont identifiés comme faisant partie de la catégorie 1. Vous avez un chien dont les caractéristiques se rapprochent des critères morphologiques énumérés dans l’annexe de l’arrêté du 27 avril 1999, mais qui ne possède pas de pedigree ? L’idéal est de contacter un vétérinaire qui pourra mieux vous renseigner sur sa race. Il vous dira également si votre chien doit être catégorisé ou non.

Les obligations liées aux chiens de catégorie 1 et 2

Le port de muselière n’est pas la seule obligation à respecter quand l’on possède un chien de catégorie 1 ou 2. Il y en a de nombreuses autres que vous devez impérativement connaître si vous ne souhaitez pas enfreindre la loi. Sachez avant tout que la détention de chiens de catégorie 1 et 2 est formellement interdite aux mineurs et aux personnes sous tutelle. Une personne ayant été condamnée à une peine de prison pour un crime ne peut pas non plus détenir un chien catégorisé. Parmi les autres obligations à respecter, il y a la possession d’un permis de détention, l’assurance responsabilité civile, la vaccination contre la rage…

Toute personne majeure qui souhaite avoir un chien catégorisé doit obligatoirement posséder un permis de détention. Il s’agit d’un document délivré par la mairie de la commune de résidence du détenteur. Le permis peut être provisoire (s’il s’agit d’un chiot de moins de 8 mois) ou définitif pour un chien de plus de 8 mois. Pour obtenir ce document, vous devez nécessairement fournir certaines pièces. Il s’agit entre autres des documents justificatifs de l’identification par puce électronique ou par tatouage, du certificat de stérilisation pour les chiens de catégorie 1 (mâle ou femelle), de l’attestation d’assurance responsabilité civile… Vous devez aussi fournir une attestation d’aptitude qui prouve que vous êtes en mesure de bien vous occuper du chien. Pour cela, il faudra suivre une formation de 7 heures qui portent sur l’éducation et le comportement canin ainsi que sur la prévention des accidents. L’attestation d’aptitude est ainsi délivrée par un formateur agréé.

Le chien de catégorie 1 ou 2 doit également effectuer une évaluation comportementale auprès d’un vétérinaire de la liste préfectorale. Il faudra aussi lui faire une vaccination annuelle contre la rage. Vous devez apporter l’ensemble de ces justificatifs avant que la mairie ne vous délivre le permis de détention.