Trouver un caveçon

Un cheval bien dressé est supposé répondre au mors en gardant la bouche fermée. Un caveçon serait l’équipement idéal pour les chevaux présentant de telles difficultés. Ceci permet en réalité au cavalier de communiquer avec le cheval par des actions délicates, mais efficaces. Il peut être utilisé pour immobiliser, faire fléchir, lever et conduire un cheval. Vous pouvez cependant l’avoir sous différentes formes, ce qui ne simplifie pas son choix. Voici les principaux critères à privilégier pour trouver un caveçon parfaitement adapté à votre cheval.

Les différents types de caveçons

Tout comme pour n’importe quelle pièce de sellerie, trouver le bon caveçon pour votre cheval peut faire la différence entre vous et les autres cavaliers. Cet outil permet simplement au cavalier de trouver le bon équilibre sur son animal de course. Il en existe différents types sur le marché.

Le caveçon en muserolle

La muserolle à caveçon est le type le plus courant et le plus simple. Il peut donner un aspect esthétique lors d’un concours ou d’une randonnée. La muserolle en caveçon est située à 1 ou 2 pouces de la pommette et empêche le cheval d’ouvrir la bouche. Un flash avec une attache ou une martingale debout peut être ajouté pour un contrôle supplémentaire.

La muserolle grakle ou en forme de huit

La muserolle grakle tient son nom d’un vainqueur du Grand National. Ce type de caveçon est particulièrement apprécié des cavaliers de concours complet pour la phase de cross-country. Il est également appelé muserolle en forme de huit en raison de sa forme.

La muserolle à manivelle

La muserolle à manivelle est aussi conçue pour s’attacher confortablement autour du nez du cheval, sans boucle qui s’enfonce dans l’arrière de la mâchoire du cheval. Ce style de muserolle peut être utilisé avec n’importe quel type de mors.

Les critères pour choisir son caveçon

Chaque cheval réagit différemment au type et au réglage d’un caveçon. Un animal sensible sera plus à l’aise avec un caveçon fait d’une corde souple. Tandis qu’un cheval moins sensible répondra mieux à un caveçon fait d’une corde plus dure. Il est donc primordial de prendre en compte différents réglages pour trouver l’ajustement idéal.

La taille du caveçon

Un bon ajustement est essentiel pour une bonne réponse. Un caveçon doit être placé sur le nez à mi-chemin entre les os proéminents de la joue et la bouche. Cela correspond généralement à 1 ou 2 pouces sous les os de la joue. Le nez devient plus délicat vers les narines. Il s’avère donc important d’observer où le caveçon est placé et la réponse du cheval. Il doit être ajusté de manière que vous puissiez passer 1 ou 2 doigts sous le caveçon tout autour.

Les modèles de caveçon

Pour choisir le style et le matériau appropriés, il faut d’abord déterminer le niveau de renforcement qui sera le plus efficace et le plus acceptable pour votre cheval. Ce n’est qu’après cela que vous devez apprendre à connaître ses préférences.

Cheval

Le caveçon en élastique est plus léger pour un cheval. Il s’agit d’une pièce combinée comportant un élastique sur l’arête du nez et du cuir en dessous. Celle-ci rappelle au cheval de garder la bouche fermée et de ne pas résister au mors.

Le caveçon en cuir ou au nylon est le plus utilisé. Il est disponible en différentes formes et épaisseurs. Il est durable, facile à entretenir et confère au cheval un aspect plutôt sympa. Contrairement à l’élastique, il doit être ajusté autour du nez de l’animal de façon plus relâché.

caveçon cheval

Comment bien mettre un caveçon ?

Veillez à ce que le caveçon ne soit pas positionné sur la partie molle du nez et les narines du cheval. Sinon, vous risquez de gêner la respiration de votre animal. Il doit être placé juste au-dessus de l’endroit où la partie molle commence. Le caveçon doit être fixé de manière que le cheval puisse bouger sa mandibule et ouvrir sa bouche. Fixez-le donc autour de sa mâchoire, de manière suffisamment lâche pour que vous puissiez y faire glisser un doigt.